La Chine, un pays où la jeunesse Africaine pourra s’épanouir

parce que votre succès de demain dépend de votre orientation d'aujourd'hui !

La Chine, un pays où la jeunesse Africaine pourra s’épanouir

De plus en plus d’immigrés Africains partent en Chine pour des raisons économiques mais aussi pour profiter des différentes opportunités commerciales dont le pays offre. Si au tout début, les premiers immigrés Africains venus en Chine étaient des étudiants et des stagiaires qui souhaitaient suivre des formations des universités et centres d’apprentissage chinois, actuellement, cela n’est plus limité à cela.

Si la Chine est devenue un endroit apprécié des immigrés Africains, il faut reconnaître que cela a débuté depuis le Sommet de Pékin en 2006. Ce sommet avait été réservé à la coopération sino-africaine. Le nombre d’immigrés Africains prenant la route vers la Chine ne cesse de se décupler au cours de ces dernières années.

Les statistiques montrent qu’actuellement, il y aurait plus de 250 000 Africains en Chine. La majorité d’entre eux sont en situation irrégulière, et ils sont répartis entre Shanghai, Beijing, Hong-Kong, Macao mais surtout Guangzhou. La capitale de la province de Guangdong, dans le Sud-Est de la Chine, abrite environ 50 % de cette diaspora africaine.

La majorité d’entre eux viennent du Congo, du Mali, du Sénégal, de Guinée, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, de Tanzanie, de l’Angola, du Burkina Faso, de la Zambie, du Kenya ou du Ghana. Toutefois, ceux sont les Nigérians qui sont le plus grand représentatif de cette diaspora africaine en Chine, avec 60%. Ces informations ont été obtenues auprès de l’Ambassade du Nigeria qui se trouve à Beijing.

Les différentes catégories de la diaspora africaine en Chine

La diaspora africaine en Chine est composée essentiellement de salariés, d’étudiants et de stagiaires. Ils exercent différents métiers comme celui d’enseignants anglophones et de commerçants. Il est important de noter que la coexistence entre les différentes nationalités et ethnies en Chine est assez difficile puisque les ressortissants Africains transposent les conflits et guerres qui sévissent le continent africain dans leur terre d’accueil.

Malgré cela, Nigérians, Ivoiriens, Camerounais, Sud-Africains, Congolais et même Marocains, profitent de la part du gâteau qui est l’immense marché chinois. Ainsi, si vous vous rendez à Guangzhou, vous découvrirez que la ville est surnommée « Chocolate City » ou « Little Africa », démontrant cette influence grandissante de la communauté africaine en Chine. La diaspora africaine en Chine joue également le rôle d’intermédiaire avec le marché chinois et les commerçants et entreprises africaines qui viennent sur le continent pour acheter de la marchandise.

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *